Les Avant-Seine, observatoire du festival Rock en Seine

Cette année, PiiAF s'associe au festival Rock en Seine dans le cadre du dispositif Avant-Seine. Une initiative créée en 2005 qui vise à promouvoir des artistes "découverte" en leur donnant une seine pendant l'événement. 

L'idée des Avant-Seine est de faire découvrir 6 espoirs de la scène française en leur offrant l'opportunité d'aller à la rencontre d'un public plus large et peut-être moins informé. Soigneusement choisis par un jury de professionnels parmi lesquels Nico Prat (journaliste chez Rockyrama, passé par Canal +), Gwenaëlle Kerboul (chef de projets à Rock en Seine) ou encore François Missonnier (directeur de Rock En Seine), les 6 lauréats bénéficieront d'une scène dédiée et de la réputation d'une sélection qui a fait ses preuves. 

Cette année, les 6 groupes choisis sont un échantillon pertinent de la pop undergound française, avec une mention street accordée à KillAson, petite exception hip hop, bien qu'à la frontière du genre, dans une programmation traditionnellement rock. 

A seulement 20 ans, KillASon est danseur, double champion de France de la discipline avec son groupe Undercover, et rappeur. Ses influences viennent en partie d'Atlanta, il ne cache pas son admiration pour Outkast, mais sont plus généralement celles du rap US. Ses textes en anglais et leur interprétation habitée rappellent autant, selon les titres, les premiers cris Hip Hop de NWA que le Dirty South de Lil Wayne, une comparaison souvent douteuse pour un rappeur français mais qui a ici toute sa raison d'être. 

O, c'est Olivier Marguerit, un mélodiste français, un chanteur dont les textes, inspirés par la naissance de sa fille, se baladent sur des ritournelles élaborées et des arrangements légers et contemporains. Ancien des groupes Syd Matters et Los Chicros, O n'a rien d'un petit nouveau, et s'inscrit dans un exercice de son art au long cours. Son talent certain s'exprime en effet dans les détours et touche les âmes sensibles à la beauté tamisée. 

Adrien Soleimandont le nom rappelle un lointain Califat perse, porte en lui les espoirs conjoints de l'underground et de la variété française. Ultra mélancolique, désespéré, entre héritage starmanien et avant-garde flavienbergesque, le parisien est sur les bouches de tout le monde, et pourrait bien être celui qui marquera cette édition des Avant-Seine.  

Kaviar Special est une valeure sûre. Après un premier album qui donnait vraiment à le penser, leur deuxième album, #2, est venu le confirmer. Entre nappes éléctriques psyché et mélodies audacieuses limite sixities, les rennais de Kaviar montrent fièrement ce que le rock français a dans le ventre.

Plus expérimentés, les trois membres du duo franco-écossais de Maestro varient entre électro, jazz et pop. Après avoir beaucoup bourlingués entre les divers groupes de musique et les collaborations, Mark Kerr et Frédéric Soulard (rejoins depuis par Antoine Boistelle) ont fondé leur propre groupe il y a 6 ans déjà mais ont tardé à s'investir pleinement dedans. C'est désormais chose faite, et le duo devenu trio cumule ainsi avantageusement à la fois la qualité de gros espoirs et l'expérience des anciens. Le résultat est souvent génial et rappelle parfois l'originalité borderline et irrésistible de Cheveu. Jamais loin de l'improvisation, les lives du groupe sont aussi proches du happening que du concert de rock.

Enfin, Théo Lawrence & The Hearts ramènent un peu de l'esprit Soul du sud des Etats-Unis en banlieue parisienne, à Gentilly pour être précis. Si la soul est la musique de l'âme, c'est qu'elle n'a pas de frontière et Theo Lawrence nous le prouve. On croirait le chanteur directement parachuté du Mississipi tant tout son être semble y avoir grandi.

On souhaite à ces artistes encore confidentiels de suivre le même parcours de certaines, et elles sont nombreuses, des plus belles réussites des Avant-Seine. On pense notamment Herman Dune, Jessica93, Forever Pavot, Jeanne Added où encore Hyphen Hyphen.

Devenues un passage incontournable de Rock en Seine, les Avant-Seine sont synonymes de qualité, de recherche et de contemporanéité. Débarassée du devoir d'attirer du monde, la programmation montre chaque année l'ambition de surprendre, et c'est un plaisir car le large monde monde du rock d'aujourd'hui a besoin qu'on en montre les plus talenteux enfants. 

Découvrez ou redécouvrez tous les artistes des Avant Seine sur la webradio qui leur est dédiée et restez informés sur l'actualité de l'édition 2016 grâce au hashtag #AS16.


Dans l’ordre